Pipeline hautement sécurisé

ANF Immobilier a pour ambition de passer d’un patrimoine mixte haussmannien à
un portefeuille tertiaire neuf. Pour y parvenir, elle s’est engagée, depuis 2013, dans un flux
de nouvelles acquisitions et de développements  emblématiques. Ce « pipeline »,
fondé sur  des pré-locations  à hauteur de 75%  et sur de solides partenariats,
est à la fois sécurisé et « prime ».

Une progression issue d’investissements majeurs

Avec près de 500 millions d’investissements, la Foncière, depuis 2013, axe sa croissance sur
des opérations d’envergure : acquisition de sièges régionaux, développement de nouveaux ensembles immobiliers
dans des quartiers prometteurs tels que Carré de Soie à Lyon, Euratlantique à Bordeaux ou Vélodrome à Marseille.
A fin 2015, le flux d’investissements futurs représente 183 millions d’euros, soit 130 millions d’euros en part Groupe,
et devrait générer entre 13 et 15 millions d’euros de revenus locatifs consolidés supplémentaires,
soit environ 9 millions d’euros en part du Groupe. De cette manière, à l’horizon 2017/2019,
la Foncière prévoit de doubler ses loyers.

PIPELINE_V8

 Recentrage stratégique

La Société illustre sa volonté de rééquilibrer son patrimoine par une répartition régionale et
de typologie d’actifs revue. Ainsi, ANF Immobilier s’implante fortement dans de nouveaux quartiers
à Bordeaux et à Lyon. En parallèle,  elle accentue sa politique de tertiarisation en privilégiant
les acquisitions de bureaux. L’immobilier tertiaire comptait  pour 70% des revenus locatifs de la Foncière en 2012.
Ce pourcentage devrait, à l’horizon 2017/2019 atteindre près de 90%.

ANF_RA2015_repartition_investissementsAANF_RA2015_repartition_investissementsB

Répartition des Investissements par Géographie et Typologie
183 M€ répartition : 55% Bordeaux 30% Lyon 15% Marseille, 80% Bureaux, 10% Commerces et 10% Hôtels

ANF Immobilier utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible et réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus. OK